Les vins de Bourgogne - Franche-Comté

4 millions d’hectolitres produits par an !  La région Bourgogne – Franche-Comté est l’une des régions viticoles de France la plus productive.

Appellations Bourgogne :

Régionales : Crémants, AOC et Bourgogne blanc..). Cette production régionales représente près de 50% de la production viticole, sous cette appellation.

Communales : On y trouve des AOC comme Aloxe-Corton, Gevrey-Chambertin, Meursault, Pommard, Vosne-Romanée ou Vougeot.

Premiers crus : Les vins sont issus d’un meilleur terroir.

Grands crus : Ce sont de petites parcelles dans des zones au climat particulier. Ces vins possèdent une renommée internationale.

Les cépages Pinot noir et Chardonnay donnent à ces vins une qualité exceptionnelle.

Un peu d’histoire :

Dès le IIème avant J-C., débuta la viticulture. Des fouilles archéologiques démontrent que la culture de la vigne aurait débuté avant la conquête romaine en 51 avant J-C.

Les Bénédictins furent les premiers propriétaires des vignes de Bourgogne à partir de l’an 910. L’ordre Cistercien est à l’origine du plus grand vignoble entouré de murs de la région : le Clos de Vougeot en 1336. Ce sont également les Cisterciens qui ont entamé la réflexion autour des différentes dénominations des crus en fonction des zones géographiques.

Peu à peu, au fils des siècles, l’église céda de nombreux vignobles aux nobles. Le statut des vins de Bourgogne s’est maintenu à la cour de la Maison de Valois, dynastie qui a régné sur la Bourgogne pendant une grande partie des 14ème et 15ème siècles. Les premières références au cépage pinot noir apparaissent à cette époque dans les manuscrits. Ce cépage typiquement bourguignon apparaît pour la première fois en 1370 sous le nom de “Noirien”. Cependant, il est fort possible que le Pinot Noir ait été cultivé avant cette date, car il était le seul à pouvoir produire des vins suffisamment qualitatifs pour impressionner la cour du Pape.

La réglementation concernant la production des vins de Bourgogne fut instaurée par Philippe le Hardi en 1395.
La réputation des vins de Bourgogne

La prise de conscience relative à la qualité des vins de Bourgogne produits à partir de différents vignobles remonte à l’époque médiévale, mais ce n’est qu’en 1855 que la célèbre classification officielle des vins de Bordeaux va donner un élan considérable aux vins de Bourgogne. Cette classification a été officialisée par le Comité d’agriculture de Beaune en 1861, et se composait de trois classes. La plupart des vignobles de première classe de la classification de 1861 ont été transformés en appellations d’origine contrôlée Grand Cru en 1936.