Tradition de la bûche en Franche-Comté

Coutume de la buche

Appelée bûche ou tronche de Noël, c’est l’une des coutumes, la plus affirmée de la région.

La veille de Noël, le morceau de bois est dissimulée près du feu dans une étole. Rentré de la messe de minuit, le père invitait les enfants à frapper la tronche pour qu’elle sue et qu’elle livre ensuite les cadeaux.

Dans l’Yonne, la bûche devait brûler toute la nuit, afin que la Vierge vienne changer l’Enfant Jésus et faire chauffer sa bouillie.

En Côte-d’Or, on l’appelait “suche” à Dijon. Le feu y était mis la vielle de Noël.

Dans le Morvan, elle s’appelle “cheuche” et  devait brûler jusqu’au jour de l’an. Si elle s’éteignait c’était un mauvais présage.

En Saône-et-Loire, la “souche” était baptisée avec du vin blanc et la famille se signait.